Chaque vidéaste, chaque photographe, chaque réalisateur, chaque monteur à son propre style. S’entraîner pour développer sa sensibilité. Je m’inspire beaucoup des vidéos que j’apprécie, j’essaie de comprendre, d’analyser pourquoi une vidéo m’attire, pourquoi elle fonctionne. S’inspirer pour mieux créer.

 

Le matériel idéal du Vidéaste Freelance.

 

Quel vidéaste n’a pas rêvé d’avoir une qualité cinéma pour son film d’entreprise. Qui n’a jamais salivé devant la dernière camera RED, ou les capacités techniques du dernier appareil photo-vidéo ?

1. La caméra

Comme tout vidéaste, nous cherchons à trouver le meilleur matériel pour le meilleur budget. C’est pourquoi vous verrez beaucoup de cadreurs arriver sur une prestation avec leur appareil photo.

Ça peut en dérouter certain, mais aujourd’hui, l’appareil photo est un très bon outil pour filmer… A la fois polyvalent, léger et facile à transporter, il a souvent une qualité d’image optimal, pour des prix qui font rêver. Panasonic, Sony et Canon sont souvent utilisé pour la vidéo d’entreprise.

Pour ma part, j’ai investi dans un Canon 5D mark III à sa sortie en 2012. Il était à l’époque un des meilleurs réflex vidéo et  offrait une qualité photo optimale. Maintenant un peu obsolète, vous pouvez vous tourner vers un Panasonic GH5, ou le Sony Alpha 7s II (tout aussi correct même si j’ai personnellement du mal avec l’ergonomie et les menus Sony).

Petit léger et facile à transporter, ils seront parfaits pour vos tournages professionnels, surtout sur les déplacements ou le poids et la taille sont comptés (a l’étranger par exemple). Seul inconvénient, ça reste des appareils photos, certaines fonctionnalités des caméras sont manquantes et le capteur sera toujours plus petit (donc la qualité est quand même moins bonne que des grosses caméras).

J’utilise maintenant une caméra proche de la qualité cinéma / publicité. J’ai choisi une Canon C200 (nouveau modèle et dans des prix encore abordables). Elle permet un enregistrement en 4K, et en RAW en Interne (autrement dit une image non compressée), avec un capteur Super 35mm.

 

D’autres caméra comparables chez Sony / Panasonic ou les fameuses RED sont également utilisées, mais le RAW en Interne de chez Canon (dit RAW Light) reste une superbe invention avec un rendu vidéo incroyable.

Le principal inconvénient sera le poids des fichiers (très volumineux), c’est pourquoi je ne m’en sers presque exclusivement sur des productions plus « importantes », souvent pour de la publicité (scénarisé) qui nécessite des retouches en colorimétrie plus poussées.

2. Le son

La Prise de son est également indispensable en vidéo. Il faudra donc vous munir d’un micro.

J’ai beaucoup utilisé un micro Canon couplé à un enregistreur externe pour débuter. La qualité est optimale et assez polyvalent pour faire voix off, interview, sons d’ambiance…).

Cependant, un micro cravate branché sur votre camera reste indispensable pour des interview de bonne qualité. J’utilise un micro Sheineser ME2. Excellent rapport qualité prix, mais pour les budgets encore plus petit, le Rode VideoMic est un micro abordable.


3. La Lumière

Enfin, pour une image plus professionnelle j’utilise des panneaux LED, notamment sur les tournages en intérieur, et pour les interviews. Le panneau LED permettra d’éclairer et de détacher le sujet du fond, le mettant ainsi en valeur.

4. Des mouvements stables

Je possède un petit Slide de 60cm, pour des travellings fluides sur les films institutionnels, ainsi qu’un stabilisateur Ronin pour des mouvements parfaitement stables.

Pour certaines productions vidéo, je travail avec un pilote de drone professionnel qui dispose d’un permis, et qui s’occupe de toute les démarchent administratives. Un pilote d’exception pour des images aériennes a couper le souffle. Prendre de l’altitude donnera une nouvelle dimension à votre film.

Je travail également avec des photographes qui sauront mettre vos produits, votre entreprise ou votre événement en valeur, et qui immortaliserons votre mariage.

5. Le transport

Pensez à vos déplacements. Si vous devez prendre beaucoup de matériel, choisissez des valises adaptées. J’utilise un sac à dos transformable en valise et qui passe en cabine dans l’avion. Il me permet de me déplacer aisément avec ma camera et quelques accessoires indispensables pour un tournage (objectif : canon 24-105 mm, canon 50 mm, canon 70-200 mm, sigma 18-35 mm, un petit éclairage LED, des batteries, et mon canon 5D qui m’accompagne partout).

Le matériel dépend de l’utilisateur et de son utilisation. Suivant vos types de tournage, selon le style que vous voulez donner à vos films, vous adapterez votre set up, et il grandira en fonction de la diversité de vos projets vidéo. Sachez qu’il m’arrive même parfois de filmer avec mon téléphone portable. Ce n’est pas le matériel qui fait le vidéaste.

Et n’oubliez pas, plus vous filmerez, plus vous vous inspirerez, et plus vous gagnerez en expérience. Rien ne sert d’investir des dizaines de milliers d’euros au début, commencez petits, faites bien avec presque rien, et encore mieux avec peu.

 

Photos : ClaralyStudio, Laurinda Hudgens et BVidéo
Suivez-nous

@bvideo

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer