Une des forces de BVidéo est notre vision, notre regard. Dans nos vidéos, nous travaillons nos images pour les rendre les plus belles possible, donner du sens à nos films et œuvrer sur l’esthétique et les émotions de nos vidéos. C’est grâce au voyage, à la découverte de nouveaux lieux, de cultures, à cette ouverture et cette curiosité que nous cultivons notre créativité.

 

Arrivé à Montréal sous la pluie, mais en vacances. Les arbres sont encore colorés et contrastent avec le ciel gris. Déjà une sensation de détente. Même si le paysage m’est déjà connu, je suis toujours émerveillé par cette différence de culture et de panorama. Les school-bus filent le long des lignes jaunes peintes au sol. Arrivé à Joliette (proche de Montréal) le 15/10/2018, je suis hébergé chez une amie.

Jour 1

C’est le moment de préparer notre road-trip et les 2 prochaines semaines à venir. Un thé chaï latte au Starbucks du coin, je finis les quelques devoirs importés de France, et boucle toutes les réservations pour les prochains jours. Prêt pour les vacances.

Jour 2

Départ pour le Mont Tremblant. Nous arrivons sous la neige. Pas de téléphérique pour gravir la montagne mais nous visitons la charmante petite ville du Mont Tremblant et faisons demi tour après une tentative d’ascension pédestre ratée. Direction le Lac Masson à Saint Marguerite. Une carte postale du Canada grandeur nature nous est offerte.

Nous finissons la soirée au cinéma, Nachos d’un coté, Sluch de l’autre. « A Star Is Born ». Un film intense en émotion. Toute la salle est en pleurs.

Jour 3

Petit déjeuné au Van Houtte de Joliette avec un bon thé chaï bien épicé (désignée boisson officielle du voyage), et départ pour une journée Spa Nordique a Rawdon (à prononcer à l’américaine).

Grosse détente dans les jacuzzis extérieurs sculptés dans les roches de la montagne, au fin fond d’une forêt colorée par les feuilles d’automne. Sous un grand ciel bleu, on aperçoit la fumée des bains qui se dégage à la surface de l’eau, visible au détour d’un rayon de soleil perdu entre 2 érables. A découvrir en toute saison.

Image : https://lanaudiere.ca/fr/blogue-lanaudiere/detente-exquise-spa-la-source-bains-nordiques/

Jour 4 :

Préparation des sacs et départ pour Ottawa.
1er stop au parc Omega. Une grande réserve naturelle qui abrite de nombreux animaux comme des caribous, des biches, cerfs, ours et même le renard arctique que nous avons failli kidnapper après avoir croisé son regard.
2ème stop en soirée à Gatineau, ou nous avions réservé l’hôtel.

Jour 5

Visite du parc de Gatineau, écourtée par la pluie, mais les feuilles colorées persistent et sont encore là, entre le sol et la cime des arbres. Déjeuné dans une petite brasserie locale, et nous partons pour Wakefield pour rencontrer la famille de mon amie. Au programme : balade en forêt et dégustation de vin Bordelais sous des airs de musiques française. Vêtu de ma plus belle chemise à carreaux, j’essaie de m’adapter à la culture locale, fromage en grain qui fait couiche couiche quand on le mâche, barbe de 3 jours et travail sur les expressions Québécoises (Avoir de l’eau dans l’cave / Branler dans l’manche / et autres expressions Quétaines…)

Jour 6

Après une grosse nuit à l’hôtel, retour à Joliette, pause des pneus neige et préparation pour le départ en Gaspésie. Petite session de jardinage et soirée sushis devant la fameuse télé réalité « Occupation Double ». Toujours en observation de la culture québécoise, qui, malgré une langue commune, reste totalement différente de la notre. Une différence culturelle qui peut parfois être un frein à l’intégration, comme à pu le voir Mickaël, LE français de ce reality-show qui n’a tenu que quelques épisodes (Québécois, si vous lisez cet article, la France tient à s’excuser de vous avoir envoyé ce candidat).

Fin de la première semaine, on est déjà à la moitié des vacances.

 

Jour 7

Départ pour la Gaspésie.
Les routes sont incroyables, on se croirait dans un film américain. Nous sommes les acteurs de notre propre road-movie. Après 4h de route nous arrivons au parc du BIC où nous avons loué un petit chalet perdu dans les bois, dont la vue, donnant sur une île en plein milieu du fleuve Saint Laurent, ferait rêver les influenceurs de voyages du monde entier. Une petite bière dans le chalet, autour du feu de bois et déjà plein d’étoiles dans les yeux.

Jour 8

« Ma vie est un film » m’a-t-on dit. La route est encore longue pour arriver en Gaspésie. C’est après 5h de voiture et tout le répertoire de Tom Rosenthal que nous arrivons. Encore une fois la route est étonnante. La montagne se jette dans le Saint Laurent. Les petits villages se font de plus en plus rares. Perdus entre de petites tempêtes de neige, et au détour d’un virage nous nous enfonçons dans la forêt.

Nous arrivons à Percé sous un grand ciel bleu. Un paysage vaste mais petit, froid mais chaleureux nous ouvre les bras. Après un tour du village (désert en cette saison) nous ouvrons les yeux pour essayer de trouver la plus belle vue du célèbre rocher Percé (au moins aussi connu que notre Tour Eiffel). Une fois photographié sous tous les angles, nous partons nous réchauffer dans la seule micro brasserie (bar) ouverte du village, le Pit Carribou. Billard remporté contre des locaux, un peu étranges mais très accueillants, avant de retourner vers Gaspé où nous avons décidé de passer la nuit.

Jour 9

Départ et retour pour Joliette. On croise un Lynx qui ronronne à coté de nous, en plein forêt québécoise. 10h de route, une petite sieste en voiture et une escale à Sainte Flavie (pour voir les statues étranges se jeter dans l’eau), et nous arrivons à Joliette, pour le couché du soleil. On entend – Such A Simple Thing – de Ray LaMontagne à la radio. Je repense à ce voyage avec une grosse envie de rester. Malgré la distance et la différence culturelle, je tombe amoureux du Canada, de ses paysages, de sa diversité.

Jour 10

Retrouvailles. Au détour d’un Starbucks sur le Mont Royal de Montréal, je retrouve de vieux amis de mes anciens passages sur l’île. Thé chai latte, restaurant, boutiques, bière, journée tranquille qui annonce la fin proche du voyage.

 

Jour 11

Boulot à la maison sur Joliette. Je finis quelques vidéos, réponds aux mails, demandes de devis etc. Une journée transcontinentale classique, à 5 512km de mon bureau.

 

Jour 12

Levé de bonne heure. 5h du matin. Je pars acheter un bébé chat avec mes nouveaux colocataires de courte durée. Nous l’appelons Aurore (nom pas du tout répandu au Québec suite à un film d’horreur : Aurore, l’enfant martyre…). 1er jour de neige de l’année sur Montréal. Nous partons en pleine tempête pour le resto Cambodiana de Joliette, avec la rencontre de Hein, patron des lieux et personnalité accueillante, avant d’aller au concert d’un groupe local. Des covers de rock programmées dans ce petit bar pour un bon moment de détente et de fun.

 

Jour 13

Réveil sous la neige, bienvenu au Québec. Petit Brunch québécois avec au menu une énorme assiette de bacon, œufs, tartines, patates, haricots blanc dans une sauce au sirop d’érable, cretons et en dessert une crêpe au sirop d’érable pour bien boucher le tout… Je vous laisse imaginer. Un gros repas de camionneur. Parfait pour les 7 prochaines heures d’avion.

Valise faite, je remercie mes hôtes et partenaires de voyage. Départ pour l’aéroport. Arrivé à l’aéroport. Embarquement et retour en France.

Fin d’une belle histoire et retour au boulot.

Suivez-nous

@bvideo

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer